CABINET D’ORTHODONTIE GODET : ORTHODONTIE CHEZ L’ENFANT & CHEZ L’ADULTE.

CABINET D’ORTHODONTIE BERTRAND GODET
122, Bd de la Croix-Rousse - 69001 LYON

Tél : 04 78 27 19 24

SECRÉTARIAT OUVERT
du lundi au vendredi, de 9 à 12 h et de 14 à 19h

VENIR AU CABINET

27 août 2014

Traitements orthodontiques pour enfant

Les traitements d’orthodontie avant 8-9 ans sont rares. Ils peuvent cependant être préconisés si votre enfant présente déjà un important décalage entre les mâchoires. On aura alors recours à de petits appareils amovibles « faux palais » adaptés à sa denture temporaire.

Avant cet âge, l’orthodontiste est également consulté suite à une succion de pouce persistante, ainsi que pour surveiller la mise en place correcte et progressive de toutes les dents définitives. Parmi les conséquences possibles d’une succion digitale, nous pouvons noter : un manque de développement transversal du maxillaire supérieur (mâchoire trop petite), une avancée des incisives supérieures, ou encore une béance (espace entre les dents du haut et celles du bas). Auquel cas, il est possible de corriger ces tendances en intervenant précocement alors que toutes les dents définitives n’ont pas encore réalisé leur évolution. A cet âge, les incisives peuvent évoluer dans le mauvais sens. Il convient alors de dépister cette anomalie dès leur sortie, en haut et en bas, et de la traiter.

Entre 8 et 11 ans, il peut arriver que les dents de votre enfant se chevauchent, que sa mâchoire soit trop étroite, empêchant ainsi la sortie des dents définitives, ou qu’il y ait un décalage entre ses deux mâchoires. Un certain nombre de signes manifestes peuvent vous permettre de déceler ce type d’anomalies : s’il est sujet aux ronflements, aux grincements de dents, à une fatigue excessive ou plus simplement s’il respire automatiquement la bouche ouverte. A cette période de l’enfance, la mâchoire est en pleine croissance ; l’orthodontie va donc s’appuyer sur cette croissance pour corriger les malformations en posant l’appareil adéquat afin de supprimer les contraintes et ainsi, les déséquilibres décelés.

D’autre part, si des membres de votre famille sont sujets à des problèmes dentaires, n’hésitez surtout pas à demander une consultation pour un examen complet de votre enfant.

Un suivi régulier est donc en général préconisé à partir de 9 ans au plus tard, et une visite annuelle de contrôle de l’évolution dentaire sera programmée en l’absence de nécessité de traitement. 
Ceci permet d’avoir une vision progressive et à plus long terme de la mise en place de la dentition de votre enfant, et donc d’être beaucoup plus précis et efficace dans la prise en charge de sa malocclusion.